Un pays de barbelés (Dans les camps de réfugiés espagnols en France, 1939), 2020 (posth.), en librairie

Editions Claire Paulhan, 2020, en librairie
http://www.clairepaulhan.com/auteurs/vladimir_pozner.html

Le 23 mars 1939, l’écrivain, journaliste et militant antifasciste Vladimir Pozner arrive à Perpignan. Missionné par le Comité d’accueil aux intellectuels espagnols, il s’apprête à sillonner la région durant deux mois, afin de sortir des camps, érigés à la hâte par l’administration française, les intellectuels qui y sont internés : « J’avais loué à Perpignan une échoppe d’artisan abandonnée qui me servait de bureau lorsque je ne courais pas le pays. Installé sur un tabouret devant une machine à écrire posée à l’extrémité d’un établi, je rédigeais de longs rapports, heureux lorsque je réussissais à retrouver derrière les barbelés un Espagnol dont Paris m’avait envoyé le nom, plus encore lorsque je parvenais à le faire libérer. »

Notes prises sur le terrain, lettres, témoignages, coupures de presse, cartes postales et photographies, tous documents d’époque conservés par l’écrivain, ainsi que les reportages choc qu’il a publiés alors pour alerter l’opinion, constituent la matière première de ce livre inédit, en forme de puzzle documentaire. En 1965, Pozner allait publier un roman sur le même thème : Espagne premier amour.

Pour commander Un pays de barbelés : http://www.clairepaulhan.com/auteurs/vladimir_pozner.html