Projection du Point du jour (Daquin / Pozner)

Michel Piccoli et Loleh Bellon dans Le Point du jour.

Michel Piccoli et Loleh Bellon dans Le Point du jour.

Le Point du jour, réalisé par Louis Daquin sur un scénario de Vladimir Pozner (1949), a été projeté au cinéma Louis-Daquin du Blanc-Mesnil. Le premier grand rôle de Michel Piccoli et de Loleh Bellon.

“Je revenais d’à peu près quatre ans à Hollywood et j’en avais terriblement marre de faire des films imaginaires, quel que soit le genre, d’inventer des histoires romanesques, et j’avais dit à Daquin : je veux que ce soit presque un documentaire si possible, qu’il se passe des choses comme dans la vie, mais pas de grande histoire d’amour ou de catastrophe.” (Pozner, cité dans L’Avant-Scène Cinéma, 1978).

La soirée a été présentée par Alice et Jean-Pierre Marchand, respectivement arrière petite-fille et gendre de Pozner.

http://dvdtoile.com/Film.php?id=31683

L’œuvre de Vladimir Pozner rééditée, suite.

Vladimir Pozner, Les Brumes de San Francisco en librairieLes Brumes de San Francisco en librairie ! (Actes Sud / Babel)

En 2005, le centenaire du romancier Vladimir Pozner (1905-1992) a été marqué par plusieurs événements, en particulier un colloque à la Maison des écrivains de Paris et deux belles heures d’émission sur France Culture. Actes Sud commençait la réédition de son œuvre avec Le Mors aux dents.
Michel Piccoli écrivait dans Le Nouvel Observateur : Le Mors aux dents reparaît, politique, bouleversant, historique. Pozner, homme puissant et si tendre. »
Aujourd’hui, Les Brumes de San Francisco sortent en librairie, dans la collection de poche d’Actes Sud, Babel.
“A en juger par la verve et la gravité, par l’ambition du sujet et la maîtrise de la narration, par le contrepoint que composent dans ce roman la quête d’identité indienne du héros et l’angoissante attente des accords de Munich qui se trament à l’époque où se situe cette traversée de l’Amérique, on serait tenté d’imaginer un auteur dans la force de l’âge. Or ce roman est de Vladimir Pozner, qui vient de s’en offrir la rédaction pour ses quatre-vingts ans.”

Hubert Nyssen

Les Brumes de San Francisco :
http://www.actes-sud.fr/catalogue/litterature-francophone/les-brumes-de-san-francisco

En quatrième de couverture…

Le narrateur est-il un Cherokee, comme le lui a affirmé une Indienne inconnue croisée dans la rue à Paris ? Il embarque pour l’Amérique et, en quête de ses origines – réelles ou imaginaires –, traverse un continent marqué par la Grande Dépression, alors qu’en Europe, les accords de Munich se trament et que la guerre se profile. Cependant, il écrit un roman. Son évanescente héroïne, descendue d’un tableau de Vermeer, le hante au point de prendre le visage de ses premières amours, et le mène jusqu’à la Californie. Au bout du voyage, les brumes de San Francisco.
Vladimir Pozner, Les Brumes de San Francisco
Actes Sud / Babel n° 776

Pozner chez Actes Sud :
http://www.actes-sud.fr/contributeurs/pozner-vladimir